25. sept., 2015

QUE LISEZ-VOUS POUR CETTE RENTREE ???

 

Bonjour les fées,

 

Je voudrais d’abord commencer par m’excuser car pour un problème informatique je n’ai pas pu publier mes billets durant 2 jours. Je ne peux pas tout rattraper mais je vais faire au mieux donc vous mettre à disposition  2 articles :

1)      Culture : idée livre

2)      Idée petit déjeuner rapide

 Ne perdant pas plus de temps : 

Pour m’évader un peu en cette période de rentre, j’ai choisi le roman « La saison de l’ombre » de l’auteur Leonora MIANO, paru en 2013, ce roman à reçu la même année 2 prix (ce qui mérite bien un coup d’œil non ???)

-          Le prix Femina

-          Le grand prix  du roman Métis

Mini résumé : LA SAISON DE L’OMBRE 6,80 euros à la fnac

L’histoire se déroule en Afrique subsaharienne, dans un village nommé Mulongo (imaginaire), un jour  terrible incendie ravage le village et oblige les habitants affolés à  fuir dans la brousse avoisinante. Au petit matin, à leurs retours, 12 hommes ont disparu (10 jeunes et 2 adultes).... Ce roman met en scène une population devant faire face du jour au lendemain  à une situation imprévue et incompréhensive, des décisions doivent être prises pour gérer les habitants et retrouver les hommes disparus… Je ne vous dis pas plus !!!

 

BIOGRAPHIE : LEONORA MIANO

Née à Douala le 12 mars 1973 (42 ans), c’est une femme de lettre camerounaise d’expression française. Elle s’est installer en France en 1991 d’abord à Valenciennes puis à Nanterre pour étudier la littérature américaine.

LIVRES

-          Habiter la frontière (2013)

-          Ecrits pour la parole (2012)

-          Ces âmes chagrines (2012)

-          Blues pour Elise  (2011)

-          Les aubes écarlates (2010)

-          Soolfood équatoriale (2009)

-          Tels des astres éteints (2009)

-          Afropean soul (2008)

-          Contour du jour qui vient (2006)

-          L’intérieur de la nuit (2005) : Plon, 2005 - Prix Louis Guilloux 2006, Prix René Fallet 2006, Prix Montalembert du premier roman de femme 2006, Prix Grinzane Cavour 2008 (pour la traduction italienne, catégorie : premier roman étranger). Ce roman est inscrit au programme scolaire camerounais depuis l'année 2010, pour les classes de seconde.

SAISON DE L’OMBRE à découvrir ou redécouvrir, voilà pour la partie culture Back to school c’est terminé. J’espère que ça vous donnera des idées lectures.

A bientôt, bisous

 

La Fée Crépue

25. sept., 2015

Le 4  avril dernier nous fêtions la fête nationale sénégalaise, j’avais d’ailleurs publié un petit poste à ce sujet et j’ai eu envie de parler de  trois livres que j'ai en ma possession dépuis maintenant 4 mois.

Pour la petite histoire, je vais vous narrer en quelques lignes comment j’ai eu ces bouquins. C’est vraiment le fruit d’un hasard, car j’étais à l’aéroport  d’Orly (dept 94)  en décembre dernier j’attendais patiemment  mon vol pour Ajaccio qui a d’ailleurs été annulé quelques heures plus tard en compagnie de mon conjoint et de ma fille. Nous avons été abordés par l’éditeur de ces livres qui nous posé une question qui ne pouvait que retenir mon attention « si nous connaissions Monsieur CHEIKH ANTA DIOP ? ».

En effet dans ma quête de connaissance de l’histoire de l’Afrique j’ai appris, écouté, regardé, lu, Cheikh Anta DIOP ou d’autres parler de lui (ex : Mr OBENGA en parle très bien).  Pour moi Mr ANTA DIOP fait partie de figures importantes à étudier lorsque l’on s’intéresse à l’histoire du continent africain, je dirais même si l’on s’intéresse  à la préhistoire, au moyen-âge jusqu’à l’ère actuel de l’Afrique Subsaharienne.  Oui vous avez bien entendu il y’a eu comme en Europe la Préhistoire, le moyen-âge etc… en effet, cela  sonne bizarre d’écrire cela car pour moi qui aie fait toutes mes études en France je n’ai jamais entendu un professeur traiter ou survoler ces sujets (comment doit-on appeler cela ? de l’oublie du programme scolaire Nationale ? ou juste une façon d’occulté la mémoire des personnes et de les garder dans l’aliénation ??? (Je me pose juste beaucoup de questions :-).

Je pense que pour comprendre l’Afrique d’aujourd’hui  nous devons retourner quelques siècles en arrières avant l’arrivée des premiers comptoirs, des premiers esclavagistes ou des premier colons  sur le contient, étudier les royaumes et les civilisations ..Etc.

C’est un sujet qui est rarement évoqué car dans la mémoire de beaucoup de personnes l’Afrique n’a pas d’histoire SI SI pour beaucoup l’Afrique n’a que les yeux pour pleurer ses morts et la bouche pour mendier et  crier famine pour ses enfants. C’est justement ce que l’on voudrait nous faire croire.

Mr ANTA DIOP figure parmi ceux qui ont travaillé, cherché, étudié pour  rendre à l’Afrique son histoire « la vraie histoire des KEMITES». Mr ANTA DIOP et ses camarades n’ont mais renoncer à  leurs combat de nous renouer avec nos ancêtres : les Pharaons d’Egypte et de Nubie Antiques. Pour Cheikh Anta DIOP et ses amis c’est la route pour  « la Renaissance Africaine ». Viola quelques mots sur CHEIKH ANTA DIOP.

Pour revenir au livres il y en a pour tout âges.

Comme vous pouvez le constater ces livres ne sont pas chers, même pas le prix d’un macdo ou un menu KFC sachant qu’il n’y a pas de prix pour s’instruire (N’OUBLIEZ JAMAIS LE SAVOIR C’EST LE POUVOIR).

Ces livres sont  faciles à lire et à comprendre.  Celui destiné aux enfants  est  très bien illustrés avec des parties à colorier et l’enfance de Cheikh Anta DIOP. Vous ne trouverez pas d’illustration digne du dessinateur de BANANIA ou TINTIN au Congo mais juste des hommes, des femmes et des enfants africains avec des beaux cheveux crépus. Concernant le livre pour adultes (pour tous) il permet de comprendre le Colloque d’Egyptologie du Caire en 1974.

Vous pouvez trouver ces livres et pleins d’autres à la Librairie panafricaine TAMERY : 10 rue du Chalet 75010 Paris ou Magasin SOUL BROTHER : 4 rue Prêcheurs 75001 Paris

Édition : KAM KAMA MAKEDA SABAS.

 

VENEZ, PARTAGEZ...

25. sept., 2015
24. sept., 2015

Le grand Percy SLEDGE nous a quitté ce mardi 14 avril alors je lui rend hommage à ma façon...