Je fais ma râleuse....

9. mars, 2016

Bonjour les filles,

 

J’espère que vous allez bien, je tenais aujourd’hui  à vous souhaiter une très bonne fête. J’ai été  gâté en plus d’être la journée de la femme, c’est aussi mon anniversaire donc je ne vais pas débattre de cette journée qui soi-disant nous est réservé !!! Chaque année c’est la même salade, les politiques, associations… tirent la sonnette d’alarme sur les inégalités qui ne cessent d’accroitre entre les hommes et les femmes, mais rien est fait, personne ne bouge alors tout ça m’amène à me demander : pourquoi réserver une journée à la femme si le fond du problème n’est pas traité. Parlons un peu  de la TAXE ROSE, cette taxe non officielle qui consiste à facturer certains articles ou services plus chers à la clientèle féminine.

Prenons un exemple simple : les serviettes hygiéniques, pour moi c’est un produit de 1ère nécessité car nous n’avons pas le choix, nous ne pouvons pas faire autrement qu’en acheter. Comme nous le savons toutes, le taux de tva appliqué aux produits de 1ère nécessité est de 5.5%  alors que le taux appliqué pour les serviettes hygiéniques est de 20%. Pourquoi ???

Deuxième exemple : au pressing, le cout de nettoyage d’une chemise  pour homme s’élève à environ 3.50€ à 3.80€ alors qu’une chemise pour femme sera facturée à environ 5.60€  à 6.20€.  Je me suis permis de poser la question à la personne qui me servait sur le pourquoi du comment et j’ai eu en réponse : que les chemises pour femmes étaient plus difficiles à travailler. Pour cette réponse n’était pas valable.

Je tenais tout de même à vous souhaiter une bonne fête en beauté.

 

Je vous publier un article sur les vernis hier mais je ne l’ai pas fait car je vous prépare une surprise, une chose qui devrait vous plaire pour très bientôt.

Je vous fais  plein de bisous Cour

La Fée Crépue.

 

 

ARTICLE PRECEDENT : MAKEUPS

27. sept., 2015

 

Bonjour tout le monde,

Je vous souhaite à tous et à tous un très bon dimanche !!!

On se retrouve aujourd’hui comme vous avez pu le lire dans le titre pour papoter, bavardé, échangé sur  sujet qui me préoccupe.

Avant je voulais d’abord remercier toutes les personnes qui ont continué à visiter le blog alors qu’il était en travaux. Par la même occasion je voulais aussi vous dire qu’en changeant mes pages pour les rendre plus agréables j’ai perdu beaucoup de commentaires et des likes alors si vous avez un peu de temps devant vous, SVP revisiter les pages laisser moi un nouveau commentaire et des likes  les pages que vous aimez.

Certaines m’ont dit qu’ils ne trouvaient plus  la partie pour commenter et liker, il suffit de cliquer sur le titre  de la page et vous y auriez  accès.

Revenons vite à notre sujet du jour, j’ai pour habitude de vous parler de choses que j’aime surtout et parfois  de mes déceptions. J’ai créé la page BLABLABLA pour échanger avec vous sur certaines choses du quotidien qui me ravie ou qui me révolte.

Dans ce billet ça sera un mini coup de gueule si je peux me permettre de l’exprimer ainsi. Je vais tout simplement évoquer mon expérience personnelle dans les salons de coiffure et avec les coiffeuses afro

SUJET QUI FACHE - COUP DE GUEULE - REVOLTE

SALONS DE COIFFURE AFRO = DEGUEULASSES, MANQUE D’HIGIENE ET SALETE ???

COUFEUSES AFRO = TUEUSES DES CHEVEUX ET PROVOCATRICES D’ALOPECIE PRECOSE ????

 

Oui Mesdames, nous dévons en parler car c’est un sujet qui touche beaucoup d’entre nous. Nous avons  pour habitude, ce que je faisais moi-même d’aller dans un salon de coiffure ou confier notre tête à une coiffeuse une fois par mois et ce depuis notre jeune âge par habitude instauré par nos parents qui je pense  partait d’une bonne attention.

Puis lorsque l’on est en âge de nous prendre en main donc de s’occuper nous-même de nos propres cheveux, on reproduit les mêmes erreurs, en nous rendant encore et encore  dans ces salons justement par habitude.

Etant trentenaire, avec plusieurs déménagements, je vous laisse imaginer le nombre de salon de coiffure à mon actif et les nombres de mains qui ont trifouillé dans mes cheveux.

LES SALONS DE COIFFURE CHEVEUX AFRO : j’habite la région parisienne, les salons de coiffure afro ne court pas les rues, le plus simples pour se coiffer c’est soit avoir une coiffeuse proche de chez soi ou se rendre dans un salon à Paris (Château d’Eau, Château Rouge…). Pourquoi je parle des salons afro ? Parce que c’est de là que commence l’acharnement des cheveux pour en finir avec une alopécie précoces.

En France, pour ouvrir un commerce, il y’a des règles juridiques, d’hygiène, d’affichage de prix …etc. mais lorsqu’on met le pied dans plusieurs salons afro - antillais on a vite  le sentiment que ces règles existent pour tous les autres origines sauf les africains.  Mais c’est vrai quoi !!!, rentrez dans un salon afro vous allez vite vous en rendre compte. Déjà que l’établissement est rarement beau et attirant, l’accueil reste vraiment à désirer.

L’ACCUEIL : On rentre dans le salon, aucun bonjour, c’est à vous de le faire. Elles prennent leur temps pour vous répondre, tout le monde vous regarde on dirait que vous débarquer de la planète MARS. Quand elles daignent vous répondre c’est bien sûr sans sourire et à distance, ces superbes coiffeuses vous demandent l’objet de votre visite. Ça c’est juste l’accueil !!!

L’ENVIRONNEMENT : c’est simple pour se faire un max d’argent, les salons afro sont sans rendez-vous (même si il y’a qu’une seule coiffeuse !!! lol). On arrive dans ces salons, il y’a un monde incroyable (oui j’ai constaté que nous étions nombreuses à être des SADOMASOCHISTE DES CHEVEUX). Pour la plupart, les salons sont minuscules, il fait chaud et c’est sale. C’est sale dans le sens ou aucun n’effort est fait pour ramasser les cheveux les packagings des mèches …etc. Le local en lui-même n’est presque rarement en norme (SERVICE DES INSPECTIONS AVEZ-VOUS DEMISSIONNE DE VOTRE JOB ????) on a des murs fissurés, carreaux cassées et non remplacer, plus de poignet sur les porte et bien sur le plus important PAS DE TOILETTE (non mais on est sur quelle planète NON MAIS ALLÔ !!!!)

LA PRESTATION ET LE PRIX : pour le prix je vais faire court, rien n’est afficher, les prix sont à la tête de la cliente. SINCEREMENT LES FILLES,  évitez d’y aller sur votre 31, allez-y en mode clochard, vous paierez surement moins cher et rentrerez mieux dans le décor. En ce qui concerne les prestations, tout et n’importe quoi, ces salons peuvent soi-disant réaliser toutes sortes de coiffures et les soins de vos rêve…. Oui tout dépend de ce que l’on attend. En tous les cas moi j’y trouvais plus mon compte.

POURQUOI : payer pour se retrouve chauve, pour ne plus avoir des cheveux sur les côtés et le devant, alopécie des tractions… avant 30 ans sans maladie héréditaire ???

Je ne connais pas la réglementation pour ouvrir et exercer dans un salon de coiffure mais les professionnels de ce corps de métier devraient un peu plus s’attarder sur ces salons fréquemment visités par  la communauté noire. Mais j’ai pour habitude de dire qu’en France, tant qu’un problème ne concerne que les noires cela reste entre les noires et n’intéresse personne d’autres. Mais en même temps peut-on leur reprocher leurs désintéressent alors même que les noires sont toujours abonnés au clan de JE FERME MA GUEULE ET JE SUBIS  ??? A croire que c’est une source de jouissance pour eux.

Nous sommes en 2015, bientôt 2016, avec tous les communautés NAPPY DU MONDE ENTIER ET DE LA France, LES NON NAPPY COMME MOI QUI AIME JUSTE LEURS CHEVEUX, qui recherchent chaque jours par les petits moyens, beaucoup de leurs temps via des chaines YOUTUBE, BLOGS, FACEBOOK, SEMINAIRES et DIVERS EVENEMENTS d’aider les femmes noires à aimer et prendre soin de leur cheveux, ces salons médiocres continuent d’exister et d’être fréquenté.

Parfois on n’a pas le choix mais souvent c’est juste de la FLEM, PAS ENVIE DE PRENDRE SOIN DE  NOUS ET DE NOUS AIMER AVEC NOS PROPRES ATTRIBUS.

Comme je l’ai dit plus haut, je ne savais pas me coiffer ou prendre soins de mes cheveux toute seule mais on y mettant de la volonté, du temps, petit à petit, je réalise des choses, je teste de produits, avec le temps je m’améliore. Nous sommes toutes capables de le faire pour nous et pour nos enfants. Il y’a encore quelques mois, je ne savais même pas me faire de nattes couchées, aujourd’hui, je me débrouille plutôt pas mal (lol).

Ma fille m’imite beaucoup, alors je me dis qu’elle pourrait reproduire ce que fais plus tard donc en prenant soins de moi et de mes cheveux, c’est aussi une éducation et une habitude que je lui inculque. Est-ce bien ou pas ??? Je le fais avec amour.

 

LES COIFEUSES AFRO : TUEUSES, ASSASSINEUSES DES CHEVEUX !!!

Les coiffeuses Afro savent tout, il ne faut rien leur dire, ouvrir sa bouche juste pour choisir son modèle de coiffe.

LEURS PRESENTATIONS : nonchalante, froide comme une porte de prison et souvent mal coiffé, mal habillé, c’est le comble !!! Bref on dit souvent : « t les cordonniers sont  les plus mal chaussés », je commence à croire que cette expression est aussi valable pour les coiffeuses afro.

TENUE PROFESSIONNELLE : Si vous avez la chance ou la mal chance vous ne materez que les strings qui dépassent du jeans taille basse qui est d’ailleurs plus à la mode !!! Un peu  comme les ados du collège, ou la poitrine qui se repose sur vos épaules au pire les 2. Les filles garder vos hommes loin de ces prédatrices…MDR

Avec ces filles, vous payez cash le décès imminent de vos cheveux, elles serrent, ramassent les moindres petits cheveux qui existent sur votre crane au point de vous déclencher une migraine qui dure 1 MOIS = LE TEMPS DE LA COIFFURE. EST-CE NORMAL ??? NE SUIS-JE PAS NORMAL DE DEONCER CES PRATIQUES ???  Pour moi les cheveux sont une  partie intégrante de l’esthétisme et de la beauté de la femme, qu’ils soient longs ou court. Mais les cheveux qui commence au milieu du crane sans cause de maladie, je trouve ça peu flatteur, pas esthétique et ça me rend triste pour ces femmes parfois très jeunes malheureusement, ça enlève de la beauté.

De plus cela  les condamne à un usage des cheveux industriels. Je n’ai rien contre les faux cheveux puisque j’en mets moi-même mais avec parcimonie et surtout je prends soin de me cheveux.

Les coiffeuses afro pensent que plus c’est serrer, plus la coiffure est jolie et dure longtemps (ERREUR) sans penser une seconde à vous et à vos cheveux. MESDAMES OSEZ DIRE NON A CETTE MALTRAITANCE PAS GRATUITE MAIS PAYANTE. Payeriez-vous qu’un maton vous matraque ou votre enfants en vous laissant avec des séquelles à vie ???

Je ne dis pas qu’il faut bannir ces salons et ces coiffeuses, mais il est temps qu’ils ou elles apprennent que les cheveux afro n’est pas seulement un business mais des humains.  CESSEZ D’ÊTRE DES VICTIMES OUVREZ-LA !!!!

Je suis noire et ça ne m’empêchera pas de dire tout haut ce que je pense des comportements de mes semblables si ça permet de bousculer les esprits et faire changer les choses.

Dieu merci aujourd’hui des plus en plus de salon afro nous propose une alternative mais à un coup abusive à mon gout. Vous allez me dire, elle veut le beurre, l’argent du beurre, la crème et le  BIP de la fermière !!! Non les filles je veux un juste milieu. ET VOUS QU’EN PENSEZ-VOUS ???

Bisous à tous

La Fée Crépue